Loading...

La petite benjamine d’une famille conservatrice casablancaise n’aurait jamais pû imaginer envisager une carrière culinaire, c’est pour cela qu’il lui a fallu du temps pour se décider à transformer son amour pour la cuisine en projet de vie.

Son parcours

Son bac en poche, elle quitte le Maroc pour rejoindre l’université Mc Gill au Canada. Myriam se prédestine à une carrière dans le business et trouve un emploi dans l’événementiel où elle organise des conférences pour l’industrie de la défense. Cette expérience lui a fait aimer l’ordre (elle a même envisagé une carrière militaire…) et lui sert toujours aujourd’hui dans sa cuisine.

Son goût pour la cuisine va resurgir lorsqu’elle change de travail et collabore avec des sociétés d’agro-alimentaire au sein de son nouveau poste de chasseur de tête. Voyant son goût et son intérêt pour les produits, ses collègues la poussent à faire une formation de cuisine. Elle décide alors de postuler dans une école internationale réputée, académique et carrée, Le Cordon Bleu.

Son apprentissage de la cuisine

La nouvelle vie de Myriam commence dans cette école, elle s’y forme en cuisine et pâtisserie car elle part du principe qu’il faut avoir le maximum de base pour pouvoir proposer des plats aboutis. Son mentor, Christian Faure, meilleur ouvrier de France, l’a aidé à développer ses connaissances en lui faisant rencontrer les plus grands, notamment en l’intégrant dans la brigade du chef étoilé Pierre Gagnaire. A ses côtés, elle apprend énormément et décide de continuer son expérience en multipliant les postes et les stages chez d’autres grands chefs et sur tous les continents.

Ce tour du monde culinaire en sac à dos l’a construit en tant que chef. Aujourd’hui ce parcours se ressent dans ses plats. Elle propose une cuisine différente avec une sensibilité et des techniques internationales.

En arrivant au Maroc, elle fut contactée par la télévision pour tourner Masterchef France en tant que jurée invité, puis rejoint Choumicha dans Chhiwate Bladi le temps d’une apparition. Cette expérience sur les plateaux de tournages attise sa curiosité et lui donne la motivation pour s’essayer à sa propre émission. Elle devient donc la marraine de l’émission populaire Mama Chef. Le challenge de l’année qui suit est de taille : Masterchef Maroc la propulse sur le devant de la scène. Néanmoins, la télé est une coïncidence dans son parcours, car même si elle apprécie les tournages, elle ne perd pas de vue son vrai métier : la cuisine.

Sa vie actuelle

Avec toutes ses expériences, elle s’est créée sa propre vie professionnelle. Elle travaille aujourd’hui avec de grandes marques mais aussi des marques plus populaires, toujours avec la même passion. Son but est de démocratiser la « bonne bouffe » car cela concerne tout le monde. Elle alterne entre ces 2 univers et cela lui permet de créer tout en continuant d’apprendre. Sa soif de découverte et de connaissance ainsi que son besoin vital de nouveautés l’incitent à repousser son projet de restaurant gastronomique.
Elle ajoute une dernière corde à son arc en étant l’heureuse maman d’une petite fille, ainsi cette femme active et moderne jongle entre sa vie familiale et son parcours professionnel.

Son leitmotiv : IN FOOD WE TRUST

Le plus important pour elle reste la cuisine et la partage. Que ce soit avec des produits de luxe ou communs, elle met un point d’honneur à respecter le produit mais aussi à le transformer sans tabou culinaire. Peu importe où, quand, comment et pour qui tu cuisines, si tu n’y donnes pas d’importance, de passion ni d’implication, ce que tu entreprends ne sera jamais à la hauteur.

Get Connected